Créer mon blog M'identifier

La féminité a un prix ... [ Trop chère pour moi ]

Le 8 septembre 2016, 14:47 dans Beauté 0

 

 

Bonnet en bambou 

 

Perruque synthétique couleur acajou

 

 

Lorsqu'on m'a annoncé ma maladie, j'avais peur d'une chose [ Oui, je vous ai menti, j'avais une angoisse ne plus être la même, de ne plus plaire Oh qu'elle ne va pas nous soûler celle la, y a d'autres choses plus importants que le physique, mais pour une jeune femme de 21 ans, à quoi voulez-vous qu'on pense ? même à mon homme . Alors une fois que mon PAC a été posé [ un article sur tout ce qu'il y a comme procédure avant de commencer le traitement sera bientôt en ligne. ], on m'a donné beaucoup de brochures : perruques , bonnets ... En les feuilletant avec mes amies [ Nouvelle anecdote : Mes potes n'ont pas trouvé mieux que de chercher dans les perruques des idées de coiffures / coupes de cheveux => Oui j'ai des amies en or x) je me suis vite rendue compte de deux choses :

  • La 1ere : Énormément de perruques ont été faite pour des personnes d'un certains âges  [ Pour ne pas dire vieux ], comme si il était impossible pour des gens de 20-30 ans [ voir beaucoup plus jeunes ] de tomber malade. Aucunes originalités dans les coupes, ni les couleurs.
  • la 2ème : Comment dire ... C'est SUPER MEGA chère !! [ attention âme sensible s'abstenir : 2000-3000 euros minimum . Attention je parle bien entendue des perruques que l'on trouve dans des centres cancérologique. ] Et pour terminer le tout, la sécurité sociale rembourse seulement  125 euros et encore il faut faire la demande, se faire prescrire une ordonnance par le médecin qui vous suit lorsque vous avez perdue vos cheveux pas avant...

Alors bien entendue faire un crédits pour acheter une perruque trop peut pour moi [ J'aimerai surtout voir la tête de mon banquier si je lui propose ça x) ]. Bien entendue vous allez me dire : oui mais tu raconte que des bêtises [ Pour rester polie bien entendue ] les perruques sur internet sont super belles, de plus si on ne veut pas mettre de perruques car nous n'avons pas les moyens il existe des bonnets, ou sinon nous restons sans rien, au naturel.

Alors Oui bien entendue il existe des bonnets Et perso je trouve ça super classe et super jolie ] , les prix restent assez élevé [ 60 euros minimum toujours ] que ce soit dans les centres spécialisés que chez les grossistes  [ dût au faite qu'ils sont fait en bambou et qu'il sont super confortable à porter, ils ne donnent pas chaud et surtout on ne transpire pas avec.Il ne faut pas prendre le 1er bonnet que l'on croise aux marchés car le but c'est d'être bien dedans et pouvoir le porter toute la journée] . Il faut aussi pensé Si vous n'aimez pas vous montrer crane nu ] qu'il est nécessaire d'avoir 2 bonnets ( voir 3 ) : 1 pour la journée et 1 pour dormir. 

Bien entendue, vous pouvez rester crâne aux vents [ c'étais un jeux de mot avec cheveux aux vents , ok je sors .. ] Je respecte les femmes qui le font, car elles s'assument, mais moi je n'ai pas pu et je ne peux toujours pas, je n'aime pas le regard des autres , déja qu'en bonnet on nous regarde avec pitié. C'est certains que c'est le meilleur des choix ! s'assumer tel que nous sommes, mais malheureusement comme je vous l'ai dis a 21 ans c'est difficile. [ Maintenant c'est : je vous e******-biiiip ]

Alors parlons de ces miraculeuses perruques pas chère une centaines d'euros voir moins ], qui ont l'air géniales sur les photos Trop sex, je peux enfin avoir la même crinière que beyoncé .....

J'ai testé , j'ai acheté, jais jeté ... Les perruques que l'on reçoit [ d’après mes expériences ] ne ressembles pas du tout aux photos de présentations, et attention , encore mieux, elles n'ont même pas la même couleur ... Bien entendu ils ne rembourses pas ( trop facile) ou sinon oui mais il faut payer le renvoi qui doit être aussi chère que la perruque et encore ce n'est pas sûre que ça arrive celons d'ou ça vient [ chine, japon ... ]

Parlons peut, parlons utile. Il y a quelques perruques chez les grossistes [ Pas très chère une centaine d'euros aussi mais j n'arrivais pas à trouver ce qui me correspondais, ayant eu les cheveux rouges, le brun ou le blond ne me convenaient pas du tout. Alors avec une amie, nous avons arpenté les rues de Montpellier Oui j'habite à montpellier, cool ma life ]et nous avons fini par trouver le magasin de mes rêves [ Royal Hair Beauty ] Il s'agit d'un grossiste afro-européen, personnellement nous vons eu du mal à rentrer dans la boutique, car ça faisait bizarre pour nous, mais une fois à l'interieur nous sommes tombées sur des personnes formidables, acceuillante, gentille et surtout trés belle . Le magasin ne paye pas de mine quand on entre mais en se dirigeant vers la salle du fond, elles nous dévoilent une trentaines de perruques voir beaucoup plus toutes aussi magnifiques les unes que les autres . Avec mon amie, une fois nos choix fait, nous nous sommes installés dans une des cabines d'éssayages et nous voila partie pour une heure de fou rire, à essayer tout et n'importe quoi : du orange frisé aux blond cendré. Bien entendue il était hors de question pour moi de prendre une perruques dite " naturel " car savoir que je porte les cheveux d'une autre personnes était pour moi inimaginable. Mon coup de coeur est tombé sur une trés joli perruque longue de couleur acajoue, facile à porter et trs agréable au touché. Une fois mon choix fait, nous regardions tout de même les prix Oui vaut mieux tard que jamais comme on dit ]. Et la le choc, ma perruque était l'une des plus chère je parle en synthétique 50 euros ... Comment vous dire que j'étais eux anges ! 

 

Une fois sortie du magasin je n'avais plus peur, j'étais d'attaque pour affronter cette dure épreuve . C'étais comme si j'étais un soldat partant en guerre avec son bouclier à sa main [ Bon ici sur sa tête x)]  . Alors n'ayez pas peur, nous avons tous un bouclier à trouver , un bouclier qui nous permet d'affronter le monstre droit dans les yeux. La peur c'est nous qui nous la créons, il faut que vous décidiez vous même de la personne que vous voulez être , celles que vous êtes réellement. Et une fois que votre choix sera fait, qu'importe ce que vous allez entendre , ne vous détournez pas de votre objectif. Personne ne pourra enlever ce sourire de votre si beau visage, aucunes critique, aucunes remarques, ne peuvent vous détourner de votre bonheur.  Sans objectifs, sans bouclier vous sombrerez. Croyez moi, vos proches, votre familles, aurons besoins de votre bonne humeur, de vos sourire. Vous devrez sans cesse les encourager, leur montrer que tout va bien, et c'est ce qui est le plus fatiguant. 

 

Si je peux vous donner un conseil Oui, oui encore un ] c'est d'y aller progressivement. On m'a certifier que mes cheveux n'allaient pas tomber, mais plus les chimios avançaient plus ils tombèrent par poignée. Les voir, tout les matins sur mon oreillé me rendais malade, les voir au sol me déprimée, la pensée de les laver me hantée. J'avais peur. Mais le jour ou j'ai décidé de faire une courbe garçonne mes peurs avaient disparu . Jusqu'au jour [ 3 jours après ] ou une calvitie atroce apparut ... Et c'est la, que j'ai du prendre la pire décision de ma vie , raser tout... Me voir dans la glace chauve, m'a faite fondre en larme. Pourquoi ? Car c'est à cette instant [ comme je vous l'ai dis je n'ai pas pleuré a l'annonce de mon cancerque j'ai réalisé que j'étais atteinte d'un cancer [ je suis longue à la détente ]. Les jours défilèrent, ne plus voir de cheveux aux sol ni dans mon bonnet, m'a redonné le sourire.  Mais je savais surtout que mon bouclier était au fond de mon armoire, le jour ou j'ai enfiler ma perruques, tout était clair, je n'avais plus peur. J'étais prête.

 

Mel.

 

" Il ne faut pas s'arrêter de vivre " M'as t'on dis

Le 8 septembre 2016, 14:46 dans Beauté 0

Il y a des jours avec et des jours SANS ....

Je ne me souviens pas avoir eu peur, c'était plutôt un étrange sentiment " d'auto-satisfaction "... Je ne suis pas folle, loin de la.  Mais c'était comme si mon corps m'avais préparé à cette annonce depuis le début. Je m'explique :

  • C'était un jour comme les autres, enfin c'est ce que je pensais. J'étais entrain de me préparer afin d'aller travaillé quand une grosseur au niveau du creux de ma clavicule m'interpella. Sans me poser trop de question, les jours défilèrent mais la " masse " toujours présente, commença à m'alerter. Demandant conseil à mes collègues de boulots, qui me certifièrent que ce n'était qu'un vulgaire ganglions. Insatisfaite de leur réponse, je me suis mise à faire des rêves étranges [ Moi portant une perruques, me regardant dans un miroir. C'était bien ma salle de bain, mais la personne que je regardais n'étais pas moi.], c'était comme si mon subconscient essayé de me dire quelques chose, comme si il voulait me prévenir de quelques chose. Mais de quoi ? La vie continua, comme si de rien n'était. Sous les conseils d'une amie [ Ou plutôt sous ses ordres x) ], j'ai commencé a en parler à ma famille, qui me rassurèrent en me disant que ce n'était rien, que j'avais du attraper un virus [ Pour l'anecdote : je n'ai jamais était malade, ni une grippe, ni une angine ni même une  gastro . Par acquis de conscience, j'ai tout de même pris la responsabilité [ Oui à 21 ans il serait temps ] de prendre rendez- vous avec mon médecin traitant [ qui était a nouveau en vacance, mais temps pis ]. Je voulais prouver à tout le monde que je n'étais pas bête, ni même folle, que je ressentais quelques choses d'étranges en moi. 
  • Les échographies défilèrent, la 1ere a été celle des poumons, le médecin tout en me regardant bizarrement, me demanda pourquoi je suis venue [ oui, à la question : est-ce que vous fumez ? la réponse a été NON , du coup il voulait certainement pas perdre son temps ... ] En essayant de ne pas m'énerver, je lui répond que j'ai aussi une échographie de la chaîne ganglionnaire a passer. Et la, je le vois, essayant de me rassurer tout en demandant a sa secrétaire un rendez vous d'urgence pour un scanner. 
  • De quelques centimètres de longueur , la "masse" est passée a 10 cm en quelques jours vive la précision des échographies hein .. ^^Je me souviens encore de la douce voix de cette jeune médecin, me demandant si je suis accompagnée , tout en me parlant de ce que cela pouvait être. Le mot LYMPHOME avait été souligné . Malgré tout cela, ma mère, ma famille, mon petit ami, personne ne croyait a mon ressentit, que ce n'était si il faut qu'une tumeur bénigne [ mon père en avais eu une quand j'étais toute petite , voir jeune nourrissons, au cerveau, une fois enlevée tout allé bien . 
  • Les rêves continuèrent et se précisèrent [ on m'annonçait un cancer, j'étais en pleine chimio-thérapie, mais bizarrement, je n'avais pas peur] Le jour de la biopsie arriva enfin oui 3 semaines pour arriver jusque la !! outre le fait que j'ai faillit à plusieurs reprise tuer la secrétaire qui ne savais même pas que j'avais rendez vous avec le chirurgien... Le médecin, une fois l'acte accomplit [ Pour la seconde anecdote , je suis une personne super sensible, qui craint tout ce qui est piqûre etc ... je peux vous assurez que quand on m'a parlé de biopsie je n'étais pas du tout rassurais ! Pour moi il n'y avait que dans Dr House ou il y avait ces choses la ....alla voir ma  mère qui attendait dans le couloir, il lui parla, tranquillement, gentillement, en annonçant [ a nouveau oui ] la possibilité d'un lymphome. Cependant, une tumeur peut être bénigne [ comme je l'ai annoncé précédemment avec l'histoire de mon père], il suffira de l'enlever [ Mouais ça par contre ça ma bien faite rire car elle était super mal placé, elle était emmêler dans le système veineux , un truc comme ça ]. Mais en sortant de l'hôpital, sans un bruit, ni même un regard nous savions, ma mère et moi que rien n'allait être comme avant.
  • Deux semaines se sont à nouveau écoulées depuis l'intervention. Et un coup de téléphone retentit [ oui j'avais tout de même pris 2 semaines d'arrêts car sans nouvelle je ne pouvait pas avoir la tête à travailler.] Bien sûre ce n'était pas l'hématologue mais mon médecin traitant qui m'annonça la nouvelle : cancer du système lymphatique Maladie Hotchkins Stade II / III] . Je l'entendais au bout du téléphone, essayant de me rassurer, en me disant que tout allaient bien ce passé , qu'il se soigne très bien. Mais tout ce que je me souviens c'est que j'ai regardé ma mère à cette instant, tout en comprenant, je me suis dit : Je te l'avais dis
  • Une biopsie de la moelle osseuse a été nécessaire afin de connaître le stade de la maladie, car le tep-scanne [ Super sympa le mec, il ne nous as même pas dit qu'il y avaient aussi des cellules cancéreuses dans mes voies respiratoires, d'où mon manque de souffle et bien entendue ma fatigue. Mais je peux vous rassurer j'avais les pétoches pour cette examens apparemment douloureux .]n'avais rien confirmé.  Je n'ai jamais connu une douleur aussi atroce que celle ci, surtout quand il prélève un bout de moelle, les secondes n'ont jamais était aussi longue de ma vie . De peur, mais surtout de douleurs, je rprenais tout le gaz hilarant [ Qui a mis un moment avant de faire effets] sans expirer, du coup sous les coups d'aiguilles du médecin je n'arrivais plus à respirer Boulet.com] Stade II confirmé... ]

Pourquoi ce blog ? vous devez vous dires : Elle veut juste se faire plaindre ! Mais pas du tout, les soins, les chimio-thérapies , les rayons, tout est terminés, j'attends de nouveaux examens dans quelques mois pour voir si il n'y a pas de re-chute. C'est " à causes de mes amies " que j'ai décidé de créer ce blog, elle m'ont répété tout au long de la maladie, que j'avais vécu cette étape avec succès, qu'il fallait que je partage mon histoire afin d'aiderd'encourager les jeunes filles [ ou jeunes hommes] qui vivent la même chose que moi.